Les Américains n’ont pas confiance dans la gestion des affaires de sécurité nationale par Obama

Malgré son discours de lundi dernier, tâchant d’expliquer ses raisons de l’implication militaire des États-Unis en Libye, l’opinion publique américaine est de moins en moins convaincue qu’Obama gère bien les affaires de sécurité nationale du pays. Le taux de confiance dans sa gestion, constaté dans le dernier sondage Rasmussen (28-29 mars), est même le plus bas jamais enregistré depuis la prise de fonction d’Obama (janvier 2009).

Sitôt le discours de lundi dernier, les sondages constataient que 43 % des Américains se disaient satisfaits de la gestion de leur Président en matière de sécurité nationale, alors que seuls 34 % l’estimaient mauvaise. Moins d’une semaine plus tard, la situation s’est retournée : 40 % des sondés (+ 6 points) estiment mauvaise la gestion d’Obama, et seulement 37 % la jugent bonne (- 6 points).

Articles liés