Quand Le Monde voit en Rick Santorum un « catholique intégriste »

Dans une brève datée du 6 mars, intitulée « Dix Etats aux urnes pour le ‘Super Tuesday’ », Le Monde s’illustre par un léger manque de professionnalisme. L’erreur ? Dépeindre l’un des candidats à l’investiture républicaine comme ce qu’il n’est pas. Le quotidien affirme en effet que « le catholique intégriste Rick Santorum se présente comme un ‘vrai conservateur’ ». Rick Santorum ne cache pas sa foi catholique, certes, mais il n’est pas « intégriste ». En effet, s’il est permis de s’interroger sur le bien-fondé du mot « intégriste », celui-ci, régulièrement employé dans un sens péjoratif et souvent infondé, se réfère généralement à des courants traditionalistes qui affirment représenter l’orthodoxie catholique et la Tradition « authentique ». Le problème est que Rick Santorum n’appartient pas à ces courants-là. Le candidat à l’investiture républicaine pratique la religion dans la paroisse catholique Sainte Catherine de Sienne à Great Falls, en Virginie. Il s’agit d’une paroisse tout à fait reconnue par le diocèse catholique d’Arlington, qui est d’ailleurs en lien sur le bulletin paroissial et le site de la paroisse. Celle-ci célèbre une messe en latin (parmi d’autres messes) le dimanche. Un crime pour les journalistes de gauche qui en profitent pour jeter l’anathème sur Santorum en le qualifiant « d’intégriste ». Le hic est que la paroisse Sainte Catherine de Sienne, lorsqu’elle célèbre la messe en latin, le fait de la même manière que le Pape qui la célèbre quotidiennement. En effet, même depuis Vatican II, l’usage de la langue latine a été conservé, en principe, dans la nouvelle liturgie étant souvent pratiquée jusque dans les palais du Vatican. En conclusion, sauf à considérer que le diocèse d’Arlington est un diocèse « intégriste » ou que le Pape Benoît XVI est un souverain pontife « intégriste », on ne peut pas non plus faire ce reproche à Rick Santorum, sauf à vouloir injustement discréditer un candidat qui n’hésite pas à afficher ses convictions religieuses.

Autres articles

6 Commentaires

  • François , 6 Mar 2012 à 7:23 @ 7 h 23 min

    Si L’Immonde perçoit Rick Santorum comme un catholique de tradition, il voit forcément en nous de PATHÉTIQUES FOSSILES du FONDAMENTALISME CHRÉTIEN LE PLUS RANCE, LE PLUS DANGEREUX ET LE PLUS NAUSÉABOND, DES TERRORISTES INQUISITORIAUX AVEC LE CHAPELET ENTRE LES DENTS ! ;o)))))

  • Bault Olivier , 6 Mar 2012 à 8:40 @ 8 h 40 min

    Pour Le Monde être catholique pratiquant c’est déjà être catholique intégriste. Je me souviens du même qualificatif utilisé par ce journal pour parler du mouvement catholique “Communion et Libération”. Un mouvement reconnu par l’Église et qui n’a aucun rapport avec ce qu’on appelle normalement les catholiques intégristes, sauf pour les journalistes du Monde.

  • jejomau , 6 Mar 2012 à 14:28 @ 14 h 28 min

    Il faut remplacer les journaleux du Monde par des robots. Le propriétaire de ce torchon y serait financièrement gagnant. Ces premiers ne servent à rien parcequ’ils n’ont aucune culture, ne comprennent rien à rien, écrivent même sans savoir ce qu’ils disent en recopiant les dépêches Kafkaïennes de l’AFP… Pour faire ce travail de “recopiage” je recommande donc à son proprio de virer tout le monde et de mettre un robot à la place… Bien formaté, il aura le même rôle que les journaleux actuels…

  • jejomau , 6 Mar 2012 à 14:29 @ 14 h 29 min

    ..Et en plus le propiétaire pourra faire des économies sur la machine à café situé au fond du couloir…

  • Glagla , 6 Mar 2012 à 16:28 @ 16 h 28 min

    L’utilite du “Monde” c’est d’etre un etalon a niaiserie. C’est un instrument sociologique assez efficace pour savoir, dans une situation donnee, quelle est le point de vue primaire, la grosse caricature a ne pas croire et la propagande a gogos.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen