On s’achemine vers une cessation des activités du gouvernement américain…

Le président de la Chambre des Représentants, le Républicain John Boehner, semble avoir bien entendu le “message” du Tea Party et s’être souvenu de la promesse électorale du GOP de l’automne dernier : réduction de 100 milliards de $ du budget fédéral.

La dernière “offre” des Démocrates, 33 milliards de $ de réductions budgétaires, a été jugée inacceptable par Boehner. Les Républicains menacent de ne plus voter de “rallonges budgéraires” au gouvernement fédéral qui se retrouverait donc sans moyens financiers jusqu’au 30 septembre. Du coup, tout le monde se prépare à une cessation des activités du gouvernement fédéral.

Du côté de la Maison Blanche, on prend désormais la menace très au sérieux et on demande à tous les ministères et agences fédérales de préparer un “plan de survie”.

Du côté des Républicains, on s’apprête à diffuser une brochure à tous les législateurs pour leur expliquer ce que va être une cessation d’activités du gouvernement fédéral…

Boehner vient de rencontrer Obama à la Maison Blanche, cette dernière étant soucieuse d’éviter la catastrophe. Sortant de la Maison Blanche, Boehner a révélé qu’aucun accord n’avait pu être trouvé avec l’exécutif, malgré une ultime proposition : une semaine de répit financier contre 12 millions de $ de coupes budgétaires supplémentaires. Proposition refusée par la Maison Blanche.

La date limite pour un accord est ce vendredi, mais, selon le communiqué de Boehner, il est peu probable qu’un accord puisse survenir d’ici là.

C’est l’impasse.

Autres articles