La CIA “planquait” depuis de nombreux mois à Abbottabad…

Par petites – par très petites – touches, le tableau “impressionniste” de l’opération visant à liquider Oussama ben Laden, se complète, mais il est probable qu’il ne sera jamais totalement achevé, du moins pas avant de très longues années…

Le Washington Post a révélé hier au soir (des informations qui remontent donc aux premières heures de la matinée à Paris) que la CIA “planquait” depuis plusieurs mois à Abbottabad, la ville où Oussama ben Laden habitait depuis des années dans sa villa-bunker.

Pendant des mois donc, et sans doute depuis le mois d’août 2010, un petit groupe d’espions de l’agence américaine chargée du renseignement et des opérations hors du territoire américain, a accumulé des informations et mené des observations quotidiennes sur ce qui se passait dans la propriété où l’on savait donc, depuis très longtemps, que ben Laden résidait. L’équipe de la CIA a profité de nombreuses complicités pakistanaises, locales ou nationales… Le coût énorme de cette “planque” aurait obligé la CIA à demander au Congrès, en décembre dernier, une aide budgétaire de plusieurs dizaines de millions de $, dont le montant a été prélevé sur les budgets d’autres ministères et agences fédéraux.

Articles liés

Les commentaires sont clôturés.