Chine : le pays de l’oligarchie

L’étatisme et ses effets collatéraux. 31 milliardaires en dollars américains siègent à l’Assemblée nationale populaire (qui compte 3 000 membres), 52 à la Conférence consultative politique du Peuple chinois (2 200 délégués). Soit un total de 83 milliardaires en 2013 (+17% sur un an). En moyenne, chacun possède 3,35 milliards tandis que le revenu moyen d’un travailleur chinois urbain ne dépasse pas les 7 000 dollars. À titre de comparaison, le plus riche membre représentant américain, le Texan Michael McCaul, possède une fortune de 500 millions de dollars. Quant à la fortune cumulée des cinq plus riches délégués chinois, elle représente plus de cinq fois celle du total des 535 membres du Congrès américain en 2010… La Chine serait-elle en train de devenir un symbole du capitalisme de connivence (ou social-clientélisme), qui a plus à voir avec l’étatisme qu’avec le capitalisme ?

Autres articles

1 Commentaire

  • Jean de Sancroize , 13 mars 2013 @ 20 h 10 min

    Ah ces chinois ! ils nous étonnerons toujours. Le jour où la Chine s’est éveillée … le monde a commencé à trembler.

Les commentaires sont fermés.