Tensions à Londres entre islamistes et English Defence League

Vendredi, environ 300 islamistes ont prétendu célébrer “le service funèbre” d’Oussama ben Laden devant l’ambassade des États-Unis à Londres. Les dirigeants américains y ont été traités de “meurtriers” tandis qu’était scandé “L’Amérique le paiera !” (“USA, you will pay !”). “L’islam dominera le monde” (“Islam will dominate the world”) promettaient des pancartes brandies par des femmes en niqab qui réclamaient aussi “un djihad pour défendre les musulmans” (“Jihad to defend the Muslims”). L’imam Anjem Choudary a promis aux journalistes présents sur place “un million d’Oussamas”. “Les musulmans se souviendront d’Oussama comme d’un grand homme qui s’est levé contre Satan. Beaucoup voudront imiter ses actes…” a-t-il prévenu. Si “en Grande-Bretagne, nous disposons de d’autres options – comme l’action politique, dans d’autres pays si on s’en prend à votre terre ou à votre famille, vous devez vous défendre”. A quelques centaines de mètres, des membres de l’English Defence League scandaient “USA, USA !”. Un d’entre eux a approché les islamistes avec une effigie de ben Laden, provocant des slogans hostiles (“USA, burn in hell !”, “Obama, burn in hell !”).

Articles liés