Mississippi : les électeurs vont se prononcer en novembre sur le commencement de la vie humaine

Les électeurs du Mississippi vont pouvoir dire si, oui ou non, ils pensent que la vie humaine commence à la conception. Par 7 voix contre 2, la cour suprême de l’Etat a refusé d’empêcher la tenue de cette consultation populaire, comme le réclamaient l’American Civil Liberties Union et des organisations pro-avortement. Les juges n’ont pas vu dans cette modification possible de la constitution de l’Etat de restriction des droits des citoyens.

La Mesure 26, surnommée l’amendement Personhood, sera soumise aux habitants du Mississippi le 8 novembre prochain.

Autres articles