La loi autorisant le “mariage” gay repoussée au Maryland

C’est une victoire en forme d’énorme surprise qu’on remportée les défenseurs du mariage traditionnel au Maryland vendredi dernier. La House of Delegates (chambre des députés) de l’État, qui compte 141 membres dont 98 Démocrates et seulement 43 Républicains, a rejeté le projet de loi voté voici deux semaines par le Sénat de l’État (25 voix contre 21) visant à légaliser le “mariage” entre personnes du même sexe. Après ce premier vote, le gouverneur Démocrate du Maryland, Martin O’Malley (un catholique !) s’était engagé à promulguer la loi sitôt que la formalité du vote à la Chambre des députés aurait été réglée. Ce projet de loi était, bien entendu, soutenu par le parti Démocrate et son écrasante majorité à la Chambre basse devait logiquement entraîner un vote rapide et dans le bons sens… Les choses ne se sont pourtant pas passé ainsi ! On le doit, assurément à l’énorme pression exercée tant par les évêques catholiques que par les communautés protestantes Noires de l’État hostiles à l’adoption de cette loi. Ce sont donc essentiellement des députés Démocrates Noirs qui, sensibles à l’opposition ferme de leurs électeurs de couleur – 30 % de la population de l’État qui compte 5,7 millions d’habitants, sont des Afro-Américains – à cette parodie de “mariage”, ont voté contre empêchant l’obtention du quorum. Ce qui fait que, malgré 98 députés Démocrates, les différents tours de scrutin n’ont jamais réussi à obtenir la majorité de 71 voix requise pour le passage de la loi. À la grande « déception » du gouverneur (un catholique ! bis), la loi est morte au moins pour tout ce qui reste à courir de l’actuelle session parlementaire, c’est-à-dire jusqu’en avril. C’est une belle victoire, mais la guerre n’est pas encore gagnée…

Autres articles

Les commentaires sont fermés.