Les Américains ne croient pas à des réductions budgétaires significatives avant les élections de 2012

Ce soir, Obama devrait entretenir la nation des réductions budgétaires qu’il envisage sur le long terme, mais un majorité d’électeurs américains ne croit pas que la Maison Blanche et les dirigeants Démocrates et Républicains du Congrès puissent se mettre d’accord sur ces réductions avant les élections générales de novembre 2012.
C’est ce que laisse entendre un sondage Rasmussen mené les 11 et 12 avril.
65 % des électeurs interrogés estiment qu’il est peu probable (dont 21 % qu’il est improbable) que la Maison Blanche et les responsables Démocrates et Républicains du Congrès puissent se mettre d’accord avant les élections de 2012. 31 % pensent que la chose est plutôt probable (dont 6 % qu’elle est très probable).

Articles liés