L’Associated Press intente une action judiciaire contre la Maison Blanche pour obtenir les photos du cadavre de ben Laden

Michael Oreskes, administrateur et directeur de la rédaction de l’Associated Press, n’a jamais dissimulé sa sympathie personnelle pour Barack Obama. La décision qu’il vient de prendre a donc été difficile et pour tout dire cruelle. Se prévalant du Freedom of Information Act (loi sur la liberté de l’information), il vient, lundi dernier, de porter plainte devant les tribunaux contre la Maison Blanche pour dissimulation de documents. Ces documents, évidemment, ce sont les photos du cadavre d’Oussama ben Laden qu’Obama a pris la décision de ne pas divulguer. « La Maison Blanche sous Obama s’était engagée à être le gouvernement le plus transparent de l’histoire des États-Unis et à se soumettre plus étroitement au Freedom of Information Act que ne le fit l’administration Bush » précise un communiqué de l’Associated Press justifiant l’action judiciaire.

D’autres organismes ont également esté en justice pour le même motif : Politico, Fox News, Judicial Watch et Citizens United, pour ne signaler que ceux dont j’ai eu connaissance.

Autres articles