Hobby Lobby ne veut pas payer pour les avortements de son personnel

Hobby Lobby a décidé d’assigner l’Administration Obama en justice car elle ne souhaite pas financer les moyens contraceptifs et les avortements de son personnel. C’est jusqu’ici la plus grande entreprise à contester ouvertement le décret HHS Mandate pris en application de l’ObamaCare.

Cette société de vente d’objets de décoration pour la maison et de cartes basée dans l’Oklahoma possède 514 magasins dans 41 États et emploie 18 000 personnes.

Fondée en 1972 par David Green, un chrétien évangéliques dont la fortune est estimée à 2,6 milliards de dollars (136e Américain le plus riche en 2010, selon le classement de Forbes), elle met un point d’honneur à fermer ses points de vente le dimanche, sauf lorsque Noël approche. Les références au christianisme ne manquent pas dans chacun de ses magasins qui diffusent tous la même liste d’écoute de morceaux musicaux (reçue par satellite et décidée par le siège), dont une bonne partie de chrétiens.

Chaque année, Hobby Lobby achète des espaces dans les journaux diffusés dans ses aires de vente, pas pour vanter ses produits mais… pour annoncer Noël et Pâques avec des phrases de l’Évangile.

Photo : le magasin Hobby Lobby de Stow, Ohio.

Autres articles

2 Commentaires

  • Sapin , 14 septembre 2012 @ 1 h 54 min

    Je vais tout de suite aimer sur facebook,comme chick-fil-A …

  • Goupille , 14 septembre 2012 @ 11 h 36 min

    Ils sont comiques, ces yankees…

    Si je comprends bien, Obama entend faire payer par les entreprises privées les largesses de l’Obama Care sur lequel il risque de se faire réélire.

    Sont pas faits comme nous, ces mecs là, pas câblés de la même façon…

Les commentaires sont fermés.