Romney seul à même de pouvoir battre Obama ?

Selon un sondage publié le 11 octobre par Public Policy Polling, si l’élection présidentielle américaine avait lieu maintenant, Mitt Romney et Barack Obama seraient au coude à coude à 45% chacun. Il y a un mois, le président sortant menait face à l’ancien gouverneur du Massachusetts par 49% contre 45%. Romney bénéficie notamment du soutien d’une courte majorité d’indépendants (44% contre 42% se prononçant pour Obama). Ses concurrents au sein du Parti républicain sont – au mieux – distancés de 6 points dans ce segment de la population. De plus, Romney réunit davantage les Républicains que ses concurrents du Grand Old Party : s’il se présentait, 85% des sympathisants du parti à l’éléphant le soutiendraient. 83% seulement voteraient pour Herman Cain. Résumons : Romney n’enthousiasme pas les Républicains pendant ces primaires mais il semblerait que cet électorat soit disposé à faire bloc derrière lui en novembre 2012 où il devrait ratisser plus large que les autres candidats à l’investiture républicaine.

Yes He Cain ? Car face à Obama dont l’avance diminue par rapport au mois d’août, les autres candidats ne font – pour le moment – pas le poids. Cain obtiendrait 42% contre 48% pour le président sortant. Paul 39% contre 47%. Perry 40% contre 49, Gingrich 39% contre 50 et Bachmann 38% contre 50.

A noter que seulement 23% des électeurs américains ont une opinion favorable de Rick Perry. 57% en ont une négative. Impressionnant, ce résultat ne signifie pas grand chose si ce n’est que les électeurs sont désabusés. En effet, excepté Cain (moins connu que les autres), aucun candidat – y compris le président sortant – n’obtient une majorité d’opinions favorables… Par exemple, Ron Paul n’atteint que 21% d’opinions favorables (55% d’opinions contraires), Bachmann 27% (contre 56% d’opinions hostiles). Bénéficiant de 26% d’opinions incertaines, Cain a conquis 37% des Américains et en a dégoûté “seulement” 36%.

Autres articles