Les contrôleurs aériens dormaient à leurs pupitres : la démission du chef du contrôle aérien acceptée

Hans Krakowski, le chef de l’organisation du trafic aérien (Air Traffic Organization) qui dépend de l’Administration fédérale de l’aviation civile (Federal Aviation Administration, FAA) a présenté aujourd’hui sa démission à l’administrateur de la FAA, Randy Babbitt qui l’a immédiatement acceptée.
À cinq reprises, cette année, des contrôleurs aériens se sont endormis à leurs pupitres pendant leurs heures de travail mettant en péril des vols commerciaux : le roupillon d’un contrôleur aérien a failli être à l’origine d’une collision en vol, en janvier dernier, au-dessus de New York, d’un 747 d’American Airlines, avec 259 passagers à bord, et de deux avions cargo militaires. Le dernier incident remonte à hier.
En 2010, on a enregistré aux États-Uns, 51 % d’incidents de contrôles aériens de plus qu’en 2009.

Autres articles