Barack Obama s’oppose à la vente de la pilule abortive aux mineurs

C’est avec un sens aigu de la nuance (“Obama contre la liberté sexuelle des ados ?”) que Véronique Saint-Geours explique sur son blog (hébergé par LeFigaro.fr) que Barack Obama soutient “son ministre de la Santé, Kathleen Sebelius, qui a décidé d’interdire la vente libre du contraceptif du lendemain (abortif, ndlr) aux ados de moins de 17 ans”. “Et ceci alors que la Food and Drug Administration avait donné son feu vert”, s’étonne presque la journaliste de gauche.

Mais comme elle vient du Messie, pardon, d’Obama, cette décision réac’ (Ségolène Royal, alors ministre déléguée à l’Enseignement scolaire, avait décidé le contraire à la fin des années 1990) trouve grâce à ses yeux : “une jurisprudence de bon sens (et de bon père de famille) que 44tha voulu prôner”. D’ailleurs, “les associations féministes ont protesté sans trop de vigueur”. Et puis, comme cela, “les Républicains ne pourront pas le taxer de laxisme: une polémique en moins”, “les Irlandais catholiques et leurs chefs religieux – souvent démocrates et conservateurs- vont apprécier”… Bref, tout le monde y trouve son compte !

Lire aussi :
> Quand Véronique Saint-Geours s’en prend à Michele Bachmann

Articles liés