Face à Perry et à Cain, Romney met en avant son expérience de gouverneur et dans le privé

Lundi, fort d’une expérience de 25 ans dans le secteur privé, Mitt Romney a déclaré : “Je pense que comprendre comment l’économie fonctionne en ayant travaillé dans l’économie réelle est essentiel, et j’espère que les électeurs sauront le reconnaître”. A peine visé, Rick Perry, gouverneur du Texas et prétendant à l’investiture républicaine depuis samedi (nos articles ici et ) dont l’Etat peut se targuer d’être à l’origine de 73% des nouveaux emplois de ces cinq dernières années aux Etats-Unis. L’ancien gouverneur du Massachusetts a expliqué “[respecter] l’autre candidat à la primaire républicaine qui a une expérience confirmée du secteur privé”, l’homme d’affaire Herman Cain, “mais je pense qu’il est utile d’avoir l’expérience de gouverneur que j’ai eu” a-t-il asséné.

“Dites-lui que je l’aime” a blagué Rick Perry à l’adresse de Mitt Romney, avant de déclarer, l’air plus grave : “gérer un Etat, ce n’est pas la même chose que gérer une entreprise”. Rejetant une comparaison entre “pommes et oranges”, il a suggéré de comparer “les pommes avec les pommes”. “Jetez un œil à son bilan de gouverneur, jetez un œil à mon bilan de gouverneur” a continué calmement le “cow-boy” texan…

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France