Santorum pourrait battre Romney dans son Michigan natal !

Selon un sondage publié vendredi par American Research Group, Inc., Rick Santorum réalise 37% chez les électeurs républicains susceptibles de voter à l’élection primaire du Michigan (+4 points par rapport aux 11 et 12 février derniers). L’étude d’opinion, réalisée les 15 et 16 février, donne 32% à Mitt Romney (+5 points), 15% à Ron Paul et 10% à Newt Gingrich (-11 points).

Chez les Républicains, l’ancien gouverneur du Massachusetts réalise 35%, à égalité avec l’ex-sénateur de Pennsylvanie. Le représentant texan atteint 15% et l’ex-Président de la Chambre des représentants 13%. C’est chez les Indépendants que Santorum distance Romney (40% contre 27%). Il dépasse le grand favori des médias et de l’establishment aussi chez les supporters du Tea party (36% des Michiganais qui comptent s’exprimer le 28 février prochain) avec 46% d’intentions de vote contre 21%.

Santorum est préféré par ceux qui sont sûrs de leur choix (80%) : il obtient parmi eux 38% contre 30% pour Romney. Ce dernier reste le préféré de ceux qui pourraient encore changer d’avis (40% contre 32%) et… chez les femmes (47% des votants probables à la primaire) avec 42%. Chez les hommes, Santorum l’écrase (39% contre 23%). Ron Paul suit de près avec 20%.

C’est loin d’être le premier sondage à annoncer la défaite de l’ex-favori : The Detroit News a, par exemple, publié un sondage réalisé du 11 au 13 février qui donne 34% à Rick Santorum et 30,4% à Romney.

Une quasi-humiliation pour ce dernier, natif du Michigan et dont le père, George W. Romney, fut gouverneur de l’État des Grands Lacs. Lâché par l’attorney general de l’Ohio (Mike DeWine), sans appétit, il peut toutefois encore compter sur le soutien du gouverneur républicain du Michigan, Rick Snyder, ainsi que sur sa fortune personnelle.

Autres articles