De bons sondages pour Romney

Il a beau avoir été réalisé avant le deuxième débat présidentiel de mardi, que Barack Obama n’a cette fois-ci pas raté, le dernier sondage Gallup donne une nette victoire à Mitt Romney : 51% contre 45% pour le candidat démocrate (2 700 votants potentiels, 2% de marge d’erreur). La moyenne des sondages nationaux réalisée par Real Clear Politics accorde désormais au Républicain 0,6 point de plus qu’au Président sortant : 47,6% contre 47%. Plus significatifs que les sondages nationaux, l’élection se faisant grâce à des grands électeurs envoyés par les États, les sondages locaux permettent de penser que Romney pourrait gagner la Virginie, la Floride et la Caroline du Nord. Des États que Real Clear Politics classait comme acquis au Démocrate sont même désormais catégorisés comme « partagés » : il s’agit du Michigan, de la Pennsylvanie ou encore du Wisconsin (ex : 49% pour Obama, 48% pour Romney selon un sondage Marquette Law School. Le même, réalisé il y a deux semaines, donnait 11 points d’avantage au Président sortant. À noter que le candidat républicain mène de 2 points chez les habitants de l’État qui ont suivi le premier débat présidentiel, les autres donnant 12 points d’avance à Obama). Et, selon un sondage Harvard’s Institute of Politics, si Romney est distancé chez les jeunes Américains âgés de 18 à 29 ans (36% contre 55%), y compris dans les Red States, ceux-là ne sont que 48% à être certains de voter et, parmi eux, les soutiens de l’ancien Gouverneur du Massachusetts sont plus sûrs de leurs choix (65%) que ceux d’Obama (55%).

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Neo , 18 octobre 2012 @ 18 h 57 min

    Plus significatif — car l’élection ne se fait pas aux voix mais via la constitution du collège électoral, et d’autre part parce que la carte est basée sur une moyenne de sondages –, la carte du collège électoral de R.C.P. aujourd’hui, dans sa version excluant les États incertains (id est pour lesquels la moyenne des sondages ne donne qu’une avance de moins de 5 % à l’un ou l’autre candidat), donne pour la première fois Romney en tête ! 206 contre 201 — hier Obama menait encore 201 contre 181…

    Dans la version incluant les États incertains, Obama gagne 294 contre 244. Tout va se jouer dans les « swing states »…

  • tintin , 18 octobre 2012 @ 20 h 10 min

    Romney est un socialiste selon ses interventions dans le 2ème débat avec Obama :

    – Interdiction de possession des armes automatiques pour les citoyens !
    – Régularisation massive des 12 millions d’immigrés clandestins puisqu’il a dit je cite « je ne veux pas faire de rafles » !
    – Poursuite de la politique migratoire et démographique actuelle !
    – Relance du nucléaire (énergie suicidaire ET COLLECTIVISTE).
    – Relance des gaz de schiste (avec pollution totale des nappes phréatiques et de l’agriculture… à terme)…
    – Justification implicite des quota de femmes car celui lui elles sont « discriminées » !
    – Justification de l’augmentation des impôts « pour les plus riches » !

    Etc.

    Romney est une pute socialiste, Obama a un os dans le nez…

    Il n’y a plus qu’une seule solution, avec le Tea Party, renverser Washington, rompre l’union et fonder une démocratie directe avec souveraineté de chaque comté et mise sous tutelle de toutes les populations des ghettos (afro-américains + hispaniques).

    Comme en Chine il faut donc instaurer aux USA des visas intérieurs et une citoyenneté à point…

  • Christiane Lapotre , 19 octobre 2012 @ 11 h 23 min

    Oui, quelle importance ? Romney ou Obama ? Les seuls bénéficiaires de leur élection, sont ceux associés avec les oligarchies privées qui dirigent l’ Amérique. Le perdant est toujours le peuple américain. Washington qui se pose en modèle de démocratie et se permet de donner des leçons aux autres, n’est qu’une dictature déguisée : un loup couvert d’une peau de mouton. Le seul candidat qui aurait pu donner de nouveaux espoirs aux Américains est : Ron Paul, mais, bien sûr, ils ont tout fait pour l’éliminer de la scène politique..

  • Pierre Lesincère , 19 octobre 2012 @ 22 h 09 min

    Tout, sauf l’islamiste (ou musulman, mais cela ne change rien) Obama.

Les commentaires sont clôturés.