DSK va demander à bénéficier d’une « incarcération à domicile »

DSK va comparaître de nouveau devant le tribunal de New York aujourd’hui. Ses avocats vont de nouveau demander au juge que leur client bénéficie d’une liberté sous caution moyennant une caution d’un million de $. Ce qu’ils avaient déjà demandé lundi dernier, mais qui n’avait pas été accepté. Dans leur tentative d’obtenir la mansuétude du tribunal, les avocats vont s’engager au nom de leur client à accepter une « incarcération à domicile » (c’est-à-dire, proposent-ils, dans l’appartement new-yorkais de la propre fille de DSK) et la pose d’un bracelet de suivi électronique. Il semblerait que, à la demande de ses avocats DSK ait déjà remis son passeport aux autorités américaines pour manifester son intention de ne pas fuir le territoire des États-Unis.

Autres articles