Les États-Unis s’apprêtent à prendre des sanctions contre le président syrien

Un « Executive Order » (décret présidentiel) signé par Obama, et rendu public hier, énonce une série de sanctions contre Bahsar el-Assad et six autres hauts responsables du gouvernement et des services secrets syriens. Essentiellement, il s’agit du gel des actifs que ces personnalités détiennent – ou détiendraient –aux États-Unis, des mesures, somme toute, symboliques. Il n’est pas, pour l’heure, question d’exiger le départ du président syrien, même si de nombreux observateurs américains estiment que ce pourrait être la prochaine étape de l’administration américaine si, après ce coup de semonce, le massacre des protestataires se poursuivait en Syrie.

Autres articles

Memoires Jean-Marie Le Pen