Une majorité d’électeurs désapprouve la gestion de l’économie par Obama

Électoralement parlant, les Démocrates jouent sur deux tableaux. La promotion de l’immoralité (ce qui ne leur assure que les votes d’une frange marginale de l’électorat) et leur souci d’un bon contrôle de l’économie (ce qui est une préoccupation archi majoritaire chez les Américains). Mais voilà, en matière d’économie, les “prouesses” d’Obama sont jugées pour ce qu’elles sont : des numéros de music hall interprétés par un histrion maladroit.

Le Washington Post – qui ne passe pour un fanzine archéo-conservateur… –, de conserve avec ABC News, a publié hier un sondage (mené du 11 au 14 avril) dont les résultats sont redoutables quant au ambitions “réélectorales” de l’occupant de la Maison Blanche

Rafraîchissons-nous d’abord la mémoire.

En février 2009, un semblable sondage indiquait que les électeurs américains approuvaient la gestion économique du Président, à une écrasante majorité (60 contre 35 %). Il est vrai qu’Obama était aux affaires depuis moins de deux mois et qu’il bénéficiait encore de l’enthousiasme de la nouveauté. La nouveauté a vieilli. Et vite.

Le sondage d’hier indique un quasi renversement de l’opinion des électeurs : 57 % désapprouvent sa gestion de l’économie, alors qu’ils ne sont plus que 42 % à l’approuver. Et parmi les 57 % de critiques, un pourcentage incroyable de 46 % le désapprouvent vigoureusement…

Les choses s’annoncent mal pour les Démocrates en général et pour Obama en particulier, pour novembre 2012.

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France