Smart Girl Politics : quand les femmes conservatrices s’organisent pour peser dans la vie de la Cité

Etats-Unis. Smart Girl Politics est un mouvement créé en 2008 par Stacy Mott qui regroupe aujourd’hui 45 000 femmes conservatrices. A l’origine un blog, c’est aujourd’hui aussi un impressionnant réseau social, une revue (Smart Girl Nation), une convention fin juillet avec comme intervenant(e)s toute la relève conservatrice ou presque des Etats-Unis, un chapitre par Etat, une boutique en ligne et une des organisations les plus impliquées dans le Tea Party et les Post-Party Summits, 7 rassemblements dans 7 Etats différents pour former les militants du Tea Party. Objectifs : “engage, educate, empower”. Comprendre : donner la parole aux femmes conservatrices et les former à l’action dans la Cité (tant au niveau des élections que des implications dans les conseils municipaux, les assemblées scolaires, etc). “[They] can do it” ! Dire que Stacy était démocrate jusqu’au 11 septembre 2001… La naissance de ses enfants a achevé de convaincre cette “grizzly mom” que le conservatisme était LA solution aux problèmes de l’Amérique et du monde. Les primaires républicaine approchant, elle n’hésite pas à dire son admiration pour Michele Bachmann (candidate déclarée) et Sarah Palin. Un choix que partagent les autres “smart girls” puisqu’une enquête en page d’accueil du réseau social affichait mercredi après-midi 51,09% de soutien à la Représentante du Minnesota contre 24,54% à Herman Cain et 3,96% à Tim Pawlenty.

Stacy Mott

Et si les French “smart girls” décidaient à leur tour de s’organiser au-delà des partis pour peser ?

Autres articles