Le tireur de D.C. projetait de s’en prendre au personnel d’une seconde organisation conservatrice !

Andrea Lafferty, la Présidente de Traditional Values Coalition (site), a affirmé vendredi avoir été contactée par une Joint Terrorism Task Force, selon laquelle le tireur de Washington D.C. aurait planifié une attaque contre son organisation dont le siège est situé sur Capitol Hill. Des éléments la concernant (et notamment sa localisation géographique) auraient en effet été retrouvés dans la poche de Floyd Lee Corkins II. “J’ai été stupéfaite”, a confié Andrea Lafferty.

Tony Perkins, le Président du Family Research Council ciblé mercredi matin, avait laissé entendre jeudi, lors d’une conférence de presse, que son organisation n’était pas la seule à avoir été ciblée.

Comme le Family Research Council, la Traditional Values Coalition a été classée comme “groupe haineux” par le Southern Poverty Law Center, au même titre que des groupes néo-nazis et liés au Ku Klux Klan… De quoi provoquer l’incompréhension, y compris jusque dans les colonnes du très progressiste Washington Post.

Quant au tireur, il avait récemment fait du bénévolat dans un centre communautaire de D.C. réservé aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres. Ses parents ont confirmé son militantisme gay. Avant de tirer sur l’agent de sécurité du Family Research Council, il lui avait déclaré : “Je n’aime pas votre politique”.

Lire aussi :
> Tirs contre un agent de sécurité du Family Research Council : La faute à qui ?

Autres articles