« Mariage » gay à New York : « pressions sans précédent » du gouverneur Andrew Cuomo

Des centaines d’opposants et de partisans du “mariage” homosexuel ont manifesté lundi à l’entrée du Capitole, à Albany, la capitale de l’Etat de New York où est installé le Sénat. A noter, la mobilisation importante de chrétiens hispaniques, dont Dr. Hector A. Chiesa, le Président de Radio Vision Cristiana qui a appelé le gouverneur de New York à “laisser le peuple s’exprimer” par référendum et à ne pas se comporter “comme Mussolini”.

Si un récent sondage (Quinnipiac) révèle qu’une majorité des New Yorkais (58%) est favorable à l’instauration du “mariage” homosexuel, il est important de préciser que des enquêtes similaires avaient été publiées avant la nette victoire des défenseurs du mariage traditionnel par référendum en 2009 en Californie et dans le Maine – des Etats pourtant eux aussi réputés libéraux.

Ce lundi était – théoriquement – le dernier de la session législative. Mais, Dean Skelos, le chef des Républicains au Sénat de New York serait toujours en train de négocier avec le gouverneur démocrate Andrew Cuomo des exemptions religieuses, ce qui pourrait faire basculer – de peu – le vote (les lobbies gays doivent encore convaincre un sénateur républicain pour que le « Marriage Equality Act » passe). Ainsi, le sénateur Ruben Diaz Sr., pasteur pentecôtiste du Bronx et figure démocrate de l’opposition au “mariage” homosexuel a jugé lundi son instauration dans l’Etat de New York “inévitable”. Il a exprimé cependant son incertitude sur le vote du Sénat, parlant de “pressions sans précédent” du gouverneur qu’il accuse de “forcer” les sénateurs. L’organisateur d’une marche contre le “mariage” homosexuel dans le Sud du Bronx qui avait réuni le mois dernier 2 500 personnes a été tancé publiquement le 5 juin par une de ses petites filles, lesbienne militante. Elle n’est d’ailleurs pas le seul membre de la famille du sénateur dans cette situation. “Je les aime, mais je ne crois en ce mode de vie qu’ils ont adopté” avait réagi à leur propos Ruben Diaz Sr. en 2009.

Lire aussi :

> « Mariage » gay : l’Etat de New York va-t-il tomber ?

Autres articles