La démission d’un sénateur Républicain du Nevada pourrait offrir un siège de député à Sharron Angle

Sénateur Républicain élu du Nevada depuis 2000 au Congrès de Washington, John Ensign, 53 ans, n’ira pas au bout de son deuxième mandat de six ans qui devait s’achever en novembre 2012 : il a annoncé hier qu’il démissionnerait le 3 mai prochain. Une liaison extraconjugale avec une fonctionnaire de son cabinet, connue et admise depuis juin 2009, lui a valu d’être soumis depuis une vingtaine de mois à l’enquête méticuleuse d’une commission d’enquête extra sénatoriale. Des expédients financiers peu clairs, liés à cet adultère, ont contribué à ternir la réputation de ce sénateur fils d’une riche famille d’exploitants de casino à Las Vegas. L’intérêt politique de cette démission c’est que, libérant ce siège, le gouverneur Républicain du Nevada, Brian Sandoval, va devoir nommer un sénateur intérimaire jusqu’aux élections de novembre 2012. Le probable désigné devrait être le député Républicain à la Chambre des Représentants du Nevada, Dean Heller selon les observateurs politiques. Si cette nomination est confirmée, elle entraînera une élection partielle, d’ici à trois mois, pour pourvoir au siège de député de l’État devenu vacant. Il y aura donc des primaires tant chez les Démocrates que chez les Républicains pour déterminer le candidat à cette élection partielle. Au GOP, le probable vainqueur de la primaire serait la Républicaine Sharron Angle, soutenue par le Tea Party, et qui a connu une notoriété nationale aux États-Unis dans son combat – perdu – contre Harry Reid, figure de proue du parti Démocrate et chef de la majorité Démocrate au Sénat de Washington, lors de la sénatoriale des élections de mi-mandat de novembre dernier. Sharron Angle est une personnalité politique très marquée à droite dans le parti Républicain : elle est favorable à la suppression du ministère fédéral de l’Enseignement, au retrait des États-Unis de l’O.N.U., au maintien de l’amendement fédéral sur le mariage et contre le “mariage” entre personnes de même sexe, pro-vie et contre l’avortement, elle n’estime pas que la Constitution oblige à la séparation des Églises et de l’État, est pour la privatisation de Medicare, pour un audit approfondi de la Réserve fédérale, pour une refonte général du code des impôts, pour la suppression de Freddie Mac et Fannie Mae, etc., etc.

Articles liés