Dimanche à New York : 4 marches pour un référendum sur le « mariage » homosexuel

Let The People Vote !” (“Laissez-nous nous prononcer par référendum sur la question du “mariage” homosexuel !”) vont réclamer dimanche à partir de 15h heure locale des milliers de New-Yorkais dans quatre marches organisées à Albany – la capitale de l’Etat, Rochester, Buffalo et New York City – arrondissement de Manhattan par la National Organization for Marriage (NOM). Contrairement aux habitants de 31 Etats, ceux de New York n’ont pas eu le droit de se prononcer pour ou contre ces unions. Il sera possible de suivre en direct ces marches ici. Ancienne Présidente de la NOM et infatigable défenseuse du mariage, l’écrivain Maggie Gallagher entend ce dimanche être la porte-voix des “électeurs de tout l’Etat, bouleversés non seulement par le “mariage” entre personnes du même sexe mais aussi par le mensonge, la tromperie et le volte-face” de certains élus qu’elle juge “corrompus”. “Il s’agit d’un plan délibéré des élites républicaines libertariennes” accuse celle qui épargne “les Républicains en général” pour mieux s’en prendre aux “dirigeants républicains”. “Nous devons montrer que nous n’allons pas tolérer cela”.

Dans tous les Etats où les électeurs ont eu l’occasion de se prononcer, le “mariage” homosexuel a été rejeté. Y compris en Californie et dans le Maine, deux Etats réputés libéraux où les sondages – comme à New York – donnaient gagnants les partisans du “mariage” entre individus du même sexe.

La NOM a promis de dépenser 2 millions de dollars pour faire battre les 4 sénateurs républicains de New York qui ont voté pour le “mariage” homosexuel ainsi que les 3 Démocrates qui s’étaient engagés auprès de leurs électeurs à s’y opposer. Elle est en train de lever ces fonds auprès du grand public : “la NOM a empêché l’élection ou la réélection de tous les Républicains pro-“mariage” gay qu’elle avait appelé à faire battre. Nous pensons pouvoir faire de même à New York” promet Brian Brown, son Président.

> Nouvelles de France lance un mensuel papier à la rentrée : abonnez-vous !

Autres articles

2 Commentaires

  • SAINT MARTIN Louis , 24 Juil 2011 à 18:29 @ 18 h 29 min

    Quel dommage ces referendum négatifs !
    Le “mariage” homo (laissons le mot “gay” aux agités du franglais) donnerait lieu à des scènes tellement hautes en couleur qui pourraient être reprises au ciné ou au théâtre.

    Par exemple dans une scène de ménage entre deux “Messieurs dont nous appellerons le 2ème “Mme” (théorie du gender oblige, si un des deux “Messieurs” se considère comme “Mme”, il doit être appelé Mme) un des deux partenaires pourrait dire à l’autre:
    – Crénom, on va voir qui porte la culotte à la maison !!
    Et l’autre pourrait répondre :
    – Laquelle mon chou ? Celle qui s’ouvre devant ou celle qui s’ouvre derrière ???

    De même on pourrait imaginer la scène suivante dans une boutique de lingerie, entre une cliente et la vendeuse :
    – Je voudrais un soutien-gorge taille 105 B
    – C’est pour vous ou pour offrir ?
    – C’est pour offrir à mon mari pour la fête des pères. C’est notre petit Giton qui le lui offrira.

    C’est l’inverse du sentiment de Musset après une représentation de Molière : de nos jours, devant le spectable ignoble que l’époque nous offre jour après jour : ” quand on a fini d’en pleurer il vaut mieux essayer d’en rire”.

  • Le Monarchomaque , 25 Juil 2011 à 19:55 @ 19 h 55 min

    En Californie, où le “mariage” gai a été rejeté par le peuple par voie référendaire en 2008, les homocrates du système d’éducation publique ont décidés d’imposer des histoires de pingouins homosexuels à tous les bambins de l’État afin que la jeune génération vote “dans le bon sens” au prochain référendum. Reportage de Fox News :
    http://www.liveleak.com/view?i=f43_1284921967

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France