31 États américains (sur 50) refusent d’accueillir des «réfugiés» syriens et irakiens

Aux USA aussi l’opposition à la répartition des « réfugiés » s’accroît après les attentats de Paris. Le président Obama voudrait en accueillir 10 000 alors que seuls 1500 réfugiés syriens ont jusqu’ici été acceptés depuis 2011. Mais outre l’opposition du Congrès qui a voté une loi pour un meilleur contrôle des demandeurs d’asile (à laquelle Obama a promis d’opposer son veto, alors que cette loi a recueilli le soutien d’une partie des Démocrates), le président américain doit faire face à la fronde des États fédérés. Les gouverneurs de 31 d’entre eux, tous Républicains sauf un, ont annoncé que leur État n’accueillerait pas de réfugiés.

On peut lire dans le journal Présent d’aujourd’hui :
Dans une lettre ouverte à Obama, plus que mou du genou sur le sujet, le gouverneur républicain du Texas, Greg Abott, écrit :
« Le Texas ne veut pas participer à un programme qui aboutirait à la relocalisation sur son territoire de réfugiés syriens dont n’importe lequel d’entre eux pourrait être lié au terrorisme. Ni vous ni aucun responsable fédéral ne peut garantir que des réfugiés syriens ne se livreront pas à une activité terroriste. »

Tout est dit dans cette dernière phrase et la présence à Paris parmi les musulmans terroristes d’au moins deux « réfugiés » fraîchement arrivés par la Grèce et la route des Balkans apporte la preuve incontestable (une de plus !) que ces craintes sont tout à fait fondées.
Le site Fdesouche nous apprend d’ailleurs que le terroriste kamikaze détenteur d’un passeport syrien au nom d’Ahmad Almohammad s’était fait aider par des bénévoles français (les détails dans cet article du Sun).

 

Lire aussi :

– Le Canada ne prendra pas les réfugiés jeunes, de sexe masculin, non accompagnés
– Le Danemark et la Suède ne veulent plus de « réfugiés »
– Après les massacres de Paris, la Bavière demande des contrôles plus stricts aux frontières allemandes et l’arrêt de l’immigration illégale
– Le nouveau gouvernement polonais n’appliquera pas l’accord de septembre sur la répartition des migrants
– Le premier ministre slovaque : les attentats de Paris confirment les risques liés à la crise migratoire
– La Hongrie aussi va attaquer la décision sur les quotas de migrants devant la Cour de Justice de l’UE
– La Bulgarie n’accueillera plus aucun « réfugié » quoi qu’en dise l’UE
– La Lituanie, la Lettonie et l’Estonie n’accepteront pas de migrants supplémentaires

 

 

Autres articles

8 Commentaires

  • SURICATE , 25 Nov 2015 à 7:39 @ 7 h 39 min

    IL est rassurant de lire que 31 états sur 50 ne se plient pas aux décisions de leur dangereux président. Parce que d’après son discours tenu hier en présence de abdellaziz hollande me laisse à penser que lui aussi ne tient pas compte du refus d’une grande partie des Américains à recevoir des racailles tueuses barbares.

    IL a menti sur la Syrie et a encore désigné Bachar El ASSAD comme un tortionnaire envers son peuple. Ce qui laisse à penser qu’il veut toujours sa tête ! et l’autre sous-fifre à côté qui représente la FRANCE ne l’a pas contredit….

    Ses propos sur la Turquie et cet avion Russe descendu ainsi que ses Pilotes par l’armée de ce pays, sont plus qu’inquiétants.

    Alors, à bas les USA et VIVE la SYRIE et POUTINE !

  • Pascal , 25 Nov 2015 à 11:26 @ 11 h 26 min

    Les Etats-Unis sont très regardants sur qui est autorisé ou pas à pénétrer sur le territoire. la chasse au clandestin sur la frontière mexicaine est redoutable et sans merci contre les hispaniques (donc des blancs catholiques). Plus de cinquante ans après Régis Debray est toujours interdit de séjour aux EU et fiché comme dangereux terroriste !

    Mais ce que les « maîtres » se permettent nous est strictement interdit. Lorsqu’à Menton, un cordon de CRS a empêché une trentaine d’envahisseurs de franchir la frontière, en application des convention de Schengen et de Dublin, donc en toute légalité, Obama nous a fait des remontrances.

  • V_Parlier , 25 Nov 2015 à 11:52 @ 11 h 52 min

    C’est bien là toute la tactique: Donner aux “alliés” des leçons de moraline qu’eux-mêmes ne seraient pas assez fous pour appliquer chez eux, afin que ce soit les dits “alliés” qui s’occupent de leur SAV.

  • Creuxduloup , 25 Nov 2015 à 12:47 @ 12 h 47 min

    Les américains ?
    Aucune responsabilité dans le chaos du proche Orient ?
    Ils sont vraiment gonflés !…

  • delaye , 25 Nov 2015 à 13:44 @ 13 h 44 min

    +++++++++++++++++

  • Monique Neveu , 25 Nov 2015 à 22:13 @ 22 h 13 min

    N’empeche que les etats n’ont pas le pouvoir juridique d’empecher la venue des “refugies”. En plus de ca les demoncrates sont pour. J’ai lu aussi que cinq maires californiens en veulent dans leurs circonscriptions. Obama en veut 95.000. Encore en plus, Trudeau veut faire venir, femmes, enfants, familles au Canada et j’ai dans l’idee qu’ils seront nombreux a s’infiltrer aux Etats Unis. La frontiere nord est longue et pas surveillee comme celle du sud. En plus des “ennuis” avec les noirs, ils vont avoir une indigestion de diversite.

  • penelope , 5 Déc 2015 à 11:15 @ 11 h 15 min

    ils deviendraient intelligent?Cela n’a pas toujours été le cas;Obama tout comme Hollande avait un faible pour les musulmans quel qu’ils soient;ils réalisent que beaucoup d’entre eux ne sont pas des anges.Ils n’ont pas d’ailes mais des armes.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen