Le “mariage” homosexuel progresse dans l’opinion américaine

Selon Gallup, une majorité d’Américains croient désormais que le “mariage” entre personnes du même sexe devrait être reconnu par la loi avec, à la clef, les mêmes droits que les mariés d’aujourd’hui. En un an, les partisans de cette revendication ont gagné 9 points dans l’opinion, une hausse inédite. En 2010, ils ne représentaient que 44% de la population, en 2009, 40%.

Raz-de-marée chez les démocrates et les indépendants

A 56% favorables au “mariage” homosexuel en 2010, les démocrates le sont désormais à 69% (+13 points en un an). Pour la première fois, les indépendants sont majoritairement “pour” : 59% en 2011 contre 49% en 2010 (+10 points). A l’opposé, seulement 28% des républicains sont favorables au mariage homosexuel (comme en 2010). La hausse est beaucoup plus marquée chez les Liberals (78% “pour”, +8 points en un an) et chez les Moderates (65% “pour”, +9 points) que chez les Conservatives (28%, +3 points).

Rien d’inéluctable…

Si les partisans du “mariage” homosexuel progressent globalement depuis des années (27% en mars 1996, 35% en février 1999, 42% en mai 2004), ils ne sont pas à l’abri des retournements de situation, comme en août 2005 (37% “pour”, -5 points par rapport à mai 2004) ou en mai 2008/2009 (40% “pour”, -6 points par rapport à mai 2007, -2 points par rapport à mai 2006). Dans un autre sondage Gallup réalisé en mars 2005 (sans mentionner les termes “droits” et “relations” avant ou dans la question sur le “mariage” entre personnes du même sexe), seulement 28% des Américains affirmaient y être favorables, soit 6 points de moins qu’en janvier 2000 !

… mais de quoi s’inquiéter !

Jim Daly, le Président de la très puissante organisation chrétienne Focus on the Family (138 millions de dollars de budget en 2009), concédait récemment avoir “probablement perdu” ce combat, expliquant que la génération des 20-30 ans était à 65/70% favorable au “mariage” homosexuel. Les conservateurs – dont beaucoup de chrétiens born again – ayant beaucoup plus d’enfants que les libéraux (exemple, reportage), leur mode de vie les mettant davantage à l’abri du matraquage étatique (Homeschooling, enseignement privé confessionnel…) et médiatique (visant à banaliser l’homosexualité, notamment via les séries tv comme Glee, Spartacus, Desperate Housewives, Flashforward, Skins, etc ou les films : Black Swan, The Kids Are All Right, Kaboom, etc), rien n’est inéluctable. Surtout aux Etats-Unis où la liberté religieuse (mise en danger par certains acquis sociétaux au Royaume-Uni par exemple) est sacrée au même titre que la liberté d’expression et où l’Etat est moins fort qu’en Europe.

Autres articles

5 Commentaires

  • diego , 26 Mai 2011 à 18:32 @ 18 h 32 min

    Il n’y a pas qu’aux USA que des séries ou films banalisent l’homo sexualité en France aussi. Si on se base sur les séries américaines, les américains sont tous cocaïnomanes et homos. Pas joli joli tout ça…

  • Napoléon , 27 Mai 2011 à 16:47 @ 16 h 47 min

    Vivement le retour des Républicains en 2012 …

  • jpb , 30 Mai 2011 à 13:18 @ 13 h 18 min

    rien à foutre des homos,je ne veux aucun mal, mais je dis non au mariage, non à l’adoption surtout à l’adoption,car les enfants ne doit à aucun moment subirent les fantasmes de ses gens là,l’avenir d’un enfant dépend,des adultes sains de corps et d’esprit .

  • Gilles Thomas , 30 Mai 2011 à 18:18 @ 18 h 18 min

    Bonjour,
    Je suis gay et nationaliste (ça fait 25 ans que je vote FN) comme quoi ce n’est pas incompatible. Merci à jpb, du moment qu’on ne nous fasse pas de mal, après on n’a pas besoin de revendications spéciales (je sais ce n’est pas le cas de tous les gays, il y en a beaucoup de gauche ou/et qui ont une sale mentalité mais ce n’est pas mon cas).
    Pas de mariage ni d’adoption, un enfant doit avoir un papa et une maman, c’est mieux je pense. Par contre, les attaques homophobes je ne suis pas pour forcément, on ne fait de mal à personne, pas comme certaines personnes très bronzées qui sévissent surtout dans les banlieues et auxquels j’attends vivement que Marine en 2012 donne un vrai coup de Karsher cette fois. Cordialement.
    Gilles.

  • Tintin , 31 Mai 2011 à 21:35 @ 21 h 35 min

    L’effet Obama.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen