Musulmans : un virage à 180° du candidat Herman Cain ?

Après avoir déclaré, voici deux mois, que, pour le cas où il serait élu Président, il ne prendrait jamais dans son gouvernement un musulman et qu’il n’en nommerait jamais un comme juge fédéral, le Républicain Herman Cain semble avoir totalement changé sa position puisqu’il vient de déclarer à Glenn Beck « qu’il envisagerait de prendre un musulman dans son gouvernement ou d’en nommer un comme juge fédéral, s’il était élu Président ». Cain estime que ses propos passés ont été mal interprétés. À vous d’en juger ici

Décidément, après la gaffe de Newt Gingrich, des candidats à l’investiture du parti Républicain ne semblent pas avoir les idées très claires… Les prochains sondages d’opinion risquent de ne pas être fameux pour l’“outsider” Républicain.

Autres articles