Officiel : La Libye ne menace pas les intérêts vitaux des États-Unis !

L’aveu en a été fait en direct sur MSN dimanche par le ministre de la Défense Robert Gates dans l’émission Meet the Press with David Gregory.
Le journaliste David Gregory pose directement la question à Robert Gates : « Est-ce que la Libye, comme pays, est d’un intérêt vital pour nous ? »
Réponse du ministre :

  • « Non, je ne pense pas qu’elle soit d’un intérêt vital pour les États-Unis, mais nous y avons évidemment des intérêts, et elle fait partie d’une région qui est d’intérêt vital pour les États-Unis ».

Conclusion : il n’est pas nécessaire de menacer les intérêts vitaux des États-Unis pour être copieusement bombardé. Il suffit d’avoir l’infortune d’être dans une région où ils pourraient l’être.

Autres articles