Pas de loi pour le “mariage gay” dans le Rhode Island

Promue par le propre président de la Chambre des Représentants du Rhode Island, Gordon Fox, lui-même ouvertement homosexuel – non, non, ce n’est pas un conflit d’intérêt – , le projet de loi visant à rendre légal de “mariage” entre personnes de même sexe n’aura même pas eu la possibilité d’un débat parlementaire et vient d’être abandonné. Fox a fini par s’apercevoir qu’il serait incapable d’obtenir une majorité à la Chambre. Il a donc replié sa tente – si, si, la chose se dit : n’y voyez pas malice… – et caresse – je vous en prie ! – désormais le projet de faire adopter un projet de loi visant à faire admettre des avantages financiers et fiscaux pour les simples “pacsés” équivalents à ceux des couples traditionnels. La National Organization for Mariage (NOM), qui milite dans tous les États-Unis pour la défense du mariage traditionnel, et qui avait mené campagne dans le Rhode Island pour éviter le vote de cette incongruité, s’est dit satisfaite de cet abandon.

Le Rhode Island et le Maine sont donc les deux derniers États de la Nouvelle-Angleterre à n’avoir pas voté de loi légalisant le “mariage” entre personnes de même sexe. Les quatre autres – Vermont, le Massachusetts, le Connecticut et le New Hampshire – l’ont fait. Cela leur portera moins chance que d’avoir trouvé un trèfle à quatre feuilles.

Articles liés