Coup double pour Romney

Le matraquage médiatique aura finalement porté ses fruits. Mitt Romney a gagné les deux primaires républicaines organisées mardi 28 février dans le Michigan et dans l’Arizona. Dans “the Great Lakes State”, il obtient 41% des suffrages exprimés contre 38% pour Rick Santorum, 12% pour Ron Paul et 7% pour Newt Gingrich. Chez les évangéliques blancs, ces chrétiens “born again” (39% de l’électorat), il réalise 35% contre 50% pour le candidat catholique. Les protestants lui préfèrent Santorum (41% contre 39%) tandis que ce dernier arrive n°2 chez ses coreligionnaires (37% contre 43% pour Romney). Le mormon et l’ancien sénateur de Pennsylvanie sont à égalité chez les soutiens du Tea Party (31%) tandis que Romney cartonne chez les électeurs neutres (43% contre 30%) et Santorum réalise une percée chez les électeurs hostiles au Tea Party (39% contre 33%). Comme d’habitude, Ron Paul est n°1 chez les 18-29 ans (40% contre 30% pour Santorum et 25% pour Romney) tandis que les 65 ans et plus (un quart des votants) plébiscitent l’ancien gouverneur du Massachusetts (48% contre 31% pour Santorum et 7% pour Paul). Romney plaît davantage aux femmes (42%) qu’aux hommes (38%) alors que les discours du représentant libertarien du Texas porte davantage chez les hommes (15%) que chez les femmes (10%). Le favori des médias séduit davantage les très riches (il réalise 55% chez ceux qui gagnent plus de 200 000 dollars par an) tandis que Ron Paul et Rick Santorum sont appréciés par la middle class. Ce dernier remporte 62% des suffrages de ceux qui jugent important qu’un candidat partagent leurs convictions religieuses. Il réalise 56% chez ceux (59% des votants de la primaire) qui pensent que l’avortement devrait être illégal. Si le modéré Romney l’emporte finalement (la faute, entre autres, à la candidature de Gingrich), c’est en prétendant être le plus conservateur. A tort selon nous. L’essentiel reste qu’une primaire républicaine se gagne non plus au centre mais à droite, voire très à droite : c’est déjà une victoire sur le politiquement correct.

Dans l’Arizona, Romney l’emporte largement avec 47% des suffrages exprimés contre 26% pour Santorum, 16% pour Gingrich et 8% pour Ron Paul.

Au final, Mitt Romney gagne 11 délégués dans le Michigan et 29 délégués dans « l’État du Grand Canyon », Rick Santorum 11 délégués dans le Michigan.

Autres articles

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France