Etats-Unis : le nombre de « couples de même sexe » déclarés explose

Phénomène de mode ou affirmation d’un mode de vie jusqu’alors inassumé ? Le nombre de “couples de même sexe” déclarés aux Etats-Unis a presque doublé en dix ans. Selon le Bureau du recensement, on en compte désormais 646 454 (à 51% composés de femmes) contre 358 390 en 2000, soit un peu plus de 0,5% du total des ménages. Il y a un mois, ce nombre avait été estimé à 901 997 avant qu’une erreur de comptage ne soit repérée. 

En Virginie occidentale, dans le Montana, le Dakota, l’Oklahoma et le Kentucky, l’augmentation du nombre de “couples de même sexe” déclarés dépasse les 150%.

131 729 d’entre eux – environ 20% du total, se déclarent “mariés” alors que le “mariage” homosexuel n’est autorisé que dans cinq Etats (Connecticut, Iowa, Massachusetts, New Hampshire, New York, Vermont) et à Washington, D.C.. En 2000, s’appuyant sur le Defense of Marriage Act (DOMA), l’administration Bush Jr. avait interdit au Bureau du recensement de compter comme des couples mariés les “couples de même sexe” se considérant donc se déclarant “mariés”. A l’époque, aucun Etat de l’Union n’avait encore légalisé le “mariage” homosexuel. Sensible aux revendications homosexuelles, l’administration Obama a mis un terme à cette interdiction en 2009.

Autres articles