Le 6 novembre prochain, Laurence Haïm va-t-elle nous faire une crise de nerfs en direct, comme en 2004 ?

Neutralité, mon œil. Quelle sera la réaction de la journaliste franco-israélienne Laurence Haïm, correspondante du groupe Canal+ à Washington, si Mitt Romney remporte l’élection présidentielle américaine le 6 novembre prochain ? Si, aux Nouvelles de France, nous posons la question, c’est parce qu’en 2004, la réélection de George W. Bush contre John Kerry l’avait mise dans tous ses états et faite à moitié sangloter tandis qu’elle se plaignait en direct du “fanatisme” des Républicains :

Articles liés

26Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Robert , 31 octobre 2012 @ 18 h 15 min

    Nomadisme cosmopolite partout dans le monde, nationalisme raciste en Israël, ils finissent par lasser les plus complaisants

  • Marie Genko , 1 novembre 2012 @ 8 h 50 min

    Je croyais avoir compris que pour Israël c’était Obama le méchant????

    Logiquement si Mitt Romney était élu, Laurence Haïm devrait cette fois-ci pleurer de joie????

  • ZISSU Sorel , 1 novembre 2012 @ 11 h 19 min

    Primo, la réaction d’une journaliste soit-elle” franco-israélienne” n’a rien en commun avec la population et l’état d’esprit des israéliens. D’autant plus qu’en tant que correspondante de Canal +, l’orientation idéologique des journaliste n’est pas à mettre en doute.
    Pour les propos de Robert, sur le “cosmopolitisme” (mot utilisé par les communistes staliniens pour définir les juifs, cesnsés de ne pas être communistes sincères et véritables) + “nationalisme raciste en Israël” il n’est pas difficile de trouver où vas sa haine ; doublé d’ignorence, car les israéliens ne sont pas tous, et de loin juifs.
    Oui, Marie Genko, il parait que les israéliens sont majoritairement pro-républicains, contrairement aux juifs américains qui votent plus démocrate.
    Comme tous les population du monde, les juifs ne sont pas unanimistes, loin de ca, sauf dans l’imaginaires des Robert(s) ; quand on veut tuer son chien…
    Toujour pour “Robert” : nous sommes (encore) dans un pays rélativvement démocratique ; en tout cas, il fait avoir le courage d’exprimer librement ses opinions et ne pas passer par des pseudos. Mais le courage…n’est pas doné à tout le monde.

  • Tib , 1 novembre 2012 @ 11 h 33 min

    J’espère revoir la même image la semaine prochaine !

  • Lach-Comte , 1 novembre 2012 @ 12 h 03 min

    réponse idiote et grotesque ! vous avez mon nom …

  • Lach-Comte , 1 novembre 2012 @ 12 h 07 min

    Rien ne serait étonnant venant de journalistes. Encore que celle dont vous faites mention est sur une chaîne câblée, payante. Je me souviens très bien sur Antenne2, chaîne du soi-disant service public, Chalvron, envoyé spécial aux US (maintenant il est en Chine et Asie), verser des larmes d’émotion non feinte à l’élection d’Obama …

  • Robert , 1 novembre 2012 @ 13 h 49 min

    Zissu,
    Je crois que vous délirez. Mais vous avez raison, ça marche très bien avec certaines accusations.
    Les manifestations en Israël, les conceptions racistes talmudistes et le statut des non-juifs en Israël sont sûrement des fantasmes antisémites.
    Trouvez un autre mot que cosmopolitisme cela ne me gêne pas, mais c’est celui qui est couramment utilisé aujourd’hui pour désigner une attitude anti nationale et globaliste.
    À propos de courage, je n’ai pas de leçon à recevoir de vous et comme argument d’autorité vous pourriez faire un effort. Les lois françaises sur la liberté d’expression sont si bien équilibrées et si peu en défaveur de la liberté d’expression de certaines communautés et sur certains sujets que je n’ai pas de complexe non pas à utiliser un pseudonyme, Robert est mon prénom, mais à ne pas m’afficher inutilement.
    Pour l’avoir fait entre autre pas seulement,mais avec des juifs, j’ai pu voir à quel point ils savent jouer de l’indignation et tout ramener à l’antisémitisme quand on abordait un sujet qu’il ne voulait pas voir évoqué. Ils appellent ça la liberté d’expression.
    Un peu comme vous, même si vous ne l’êtes pas vous-même. Le fichage est aussi une manie de ceux qui ne supportent pas qu’on ne pense pas comme eux.

Les commentaires sont clôturés.