RTL : moins de Zemmour mais mieux de Zemmour l’année prochaine ?

Interrogé par Emmanuel Berretta sur LePoint.fr, Christopher Baldelli promet, pour 2012-2013, moins de Zemmour mais mieux de Zemmour à l’antenne de la première station de France. “Éric Zemmour, il sera lui aussi toujours sur RTL, mais à une fréquence qui ne sera plus quotidienne et dans un exercice différent”, explique-t-il.

Pour le président de RTL Radio en France (RTL, RTL 2, Fun Radio), “Éric Zemmour exprime un point de vue iconoclaste, poil à gratter qui mérite, comme d’autres sensibilités, d’exister à l’antenne de RTL qui n’a pas vocation à être lisse” mais “après deux ans et demi de matinale, aussi riche que soit sa pensée, il lui était difficile d’être original chaque jour”.

En effet, “le risque d’une exposition quotidienne, c’est la banalisation. Nous en avons discuté et il en est convenu. En étant plus rares, ses éditos conserveront leur originalité”, argumente Christopher Baldelli qui prend soin de “[préciser] qu’Éric Zemmour exprime son point de vue et non la ligne éditoriale de la station”.

“Il reste chez nous car je ne veux pas non plus donner le sentiment que RTL recule sous quelque pression que ce soit. RTL est indépendante avant, pendant et après les élections. C’est notre force. Elle repose sur un actionnaire qui n’a aucun lien avec les pouvoirs publics”, ajoute Christopher Baldelli.

Votre mobilisation à tous a donc payé…

Autres articles

2 Commentaires

  • Mizette , 21 Juin 2012 à 7:31 @ 7 h 31 min

    Que Semmour vienne souvent, tout de même, pas quotidiennement, soit, mais au moins toute les semaines !
    La France et les français ont besoin de lire ou d’entendre son analyse de la politique (qui est souvent la mienne). Notre moral va mieux après son passage, car nous savons que nous ne sommes pas des grognons invétérés, mais bien dans le vrai.

  • sergeG , 21 Juin 2012 à 7:49 @ 7 h 49 min

    ” Éric Zemmour exprime son point de vue et non la ligne éditoriale de la station”. Mais quelle est donc cette ligne éditoriale ?

    Les auditeurs ont le droit de savoir !

Les commentaires sont fermés.